Du tac au TAC: Tout Autre Chose, mouvement citoyen

Tout Autre Chose est un mouvement citoyen existant depuis décembre 2014. Watermael-Boitsfort accueille une des « locales » du mouvement (il y en a une dizaine en Belgique dont 3 à Bruxelles). Si elle représente la plus petite entité de TAC, elle n’en n’est pas la plus discrète. Après un petit compte-rendu de la dernière réunion, on vous propose un entretien avec Jacques qui gère la locale.

La réunion devait commencer à 19h30 tapantes à l’étage du Roi Albert, ce qui aurait pu être possible puisque presque toutes les personnes attendues étaient à l’heure voire en avance. Sauf que… Sauf qu’à la locale de Tout Autre Chose (la TAC de Boitsfort pour les intimes), on prend le temps de se dire bonjour, de discuter de petites choses et de faire connaissance avec les nouveaux arrivants. 

Vers 20h15, la réunion avait commencé. Comme de coutume, Jacques a commencé par faire un petit débriefing des actions précédentes et des événements de l’été. Ce sont eux qui étaient à l’origine du mouvement Watermael-Boitsfort Hors TTIP, ils ont participé à la grande parade de Tout Autre chose en Mars, ils s’investissent dans une série d’associations locales, etc.

Après cela la discussion a bifurqué sur le choix des actions à soutenir et à intégrer dans un futur proche: la possibilité d’organiser un événement reliant les associations de la commune, la création d’un agenda commun pour celles-ci, la participation à la manifestation pour le climat en novembre à Paris, etc. Au sujet de cette dernière manif’, des bus partent de Boitsfort, contactez-nous si vous désirez plus d’informations!

Durant la réunion, ce qui était le plus intéressant, ce n’était pas l’organisation logistique de ces petites actions mais les discussions et négociations permanentes sur la place du citoyen dans notre société. Une sorte de méta-débat qui a duré toute la réunion et auquel aucune réponse définitive n’a été donnée. Certains désiraient plus d’actions quotidiennes et voulaient montrer l’exemple au quotidien. D’autres réfléchissaient au lien entre citoyen et partis politiques, notamment à la participation à des manifestations connotées politiquement car organisées par certains syndicats. En tout cas une chose est sûre, ce qui importe c’est bien que le citoyen retrouve une place, sa place. Si vous avez des pistes à ce sujet tous les sympathisants de la locale d’ailleurs heureux de les entendre.

On vous quitte avec un court entretien dans lequel Jacques nous parle dans un premier temps du mouvement ainsi que de son origine et dans un deuxième temps, de la locale de Watermael-Boitsfort. A écouter en regardant les photos! 

Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print