L’économie, ma nouvelle petite amie

J’entretiens un rapport particulier avec l’argent. Je voudrais pouvoir m’en libérer, pourtant… Quand il est là je ne suis plus moi même et, quand il n’est pas là, il me manque. Imaginez du coup la relation difficile que j’entretiens avec sa belle-mère: l’économie.  Jeudi soir, je me suis rendu aux Ecuries de la Vénérie (le bâtiment derrière la Maison Haute) pour la soirée « NewB on tour à Watermael-Boitsfort” pour en apprendre plus sur une alternative à nos banques actuelles. Tout à coup, mes problèmes relationnels se sont envolés…


NewB, une banque coopérative

NewB c’est une banque coopérative. C’est-à-dire que n’importe qui peut faire partie du processus décisionnel en achetant des parts (une part coûte actuellement 20€). Ce qui est intéressant, c’est que le processus est véritablement démocratique: un homme = une voix, peu importe le nombre de parts, peu importe le capital. Les membres de NewB sont des citoyens comme vous et moi. Beaucoup d’associations ont également pris des part. C’est le cas par exemple d’Agir Pour La Paix, Oxfam ou bien Médecins du Monde. NewB ne payera pas de dividendes extravagants à ses actionnaires et n’offrira pas de salaires mirobolants à ses employés (tension salariale de maximum 5, c’est-à-dire l’écart entre le plus grand et le plus petit salaire). En comparaison, la tension salariale moyenne dans le secteur hospitalier belge tourne autour de 17, et cela monte encore plus pour les banques traditionnelles. 

12243907_10153059287820728_72097555_n


La NewB card, leur premier produit

Malheureusement NewB n’est pas encore tout à fait une banque. Même s’ils ont déjà levé un capital de plus de 2.000.000 €, la situation économique ne leur permet pas de se lancer. En effet, les taux d’intérêts sont maintenus artificiellement bas par le programme de relance de la Banque Centrale Européenne. Ces faibles taux d’intérêts empêchent (temporairement) la rentabilité de l’activité de crédit de la banque NewB.  La marge de profit de la banque ne serait pas assez grande pour rémunérer les employés et les coopérateurs.

Mais les membres ne sont pas défaitistes ! Ils ont donc décidé de lancer leur premier produit: la NewB card. C’est une carte de crédit rechargeable qui te permet de faire tes achats en ligne, réserver des billets d’avions ou payer tes courses au Delhaize. A chaque transaction, 5 cents sont reversés à l’association partenaire de ton choix sans que rien ne sorte de ta poche (l’argent provient de la commission que paie le commerçant dès que le client paye avec une carte MasterCard). Pas mal non ? Plus d’info ici !

12270103_10153059331310728_140061538_n-2


NewB et le climat

En première partie de soirée, nous avons eu droit à une présentation intitulée “La finance peut-elle sauver le climat”. La découverte la plus intéressante (pour ceux qui en doutaient encore) est que les 4 grosses banques belges investissent massivement dans les énergies fossiles qui supportent une économie polluante… (On parle de montants pouvant dépasser le milliard pour la première banque du classement).

C’est vrai qu’à part NewB et Triodos, il n’y a pas beaucoup d’alternatives pour l’instant. Donc si tu n’as pas la chance d’aller à Paris (lien) tu peux acheter une part chez NewB ou te renseigner sur les offres de compte épargne chez Triodos.

Et pour les courageux, plus d’infos sur nos problèmes climatiques et sur la COP21 ici.

Photo newb tour3

Crédit photo: NewB. 


Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

Leave a Reply