Faire la même chose… autrement!

Ce samedi, moi et mon pote Diego nous sommes rendus au 120 rue Middelbourg pour l’inauguration d’une épicerie. De la nouvelle épicerie. Au départ on peut se dire qu’aller voir l’ouverture d’un magasin qui vend des céréales et des légumes, ça n’a rien d’intéressant ni de spécial. Mais c’était avant de découvrir l’épicerie pour tous.

Faire la même chose autrement

L’épicerie « Pour Tous », ce n’est pas un magasin comme les autres. C’est avant tout un projet porté à bout de bras par Dominique du Relais du triporteur chez qui vous avez peut-être déjà été manger.

DSC_0491

L’épicerie, on pourrait la comparer à What for (même si leur projet est d’une ampleur et d’une ambition bien plus grande, laissons à César ce qui lui appartient). L’idée, c’est de faire quelque chose d’ordinaire (une épicerie ou une gazette) mais autrement. Ici la réflexion sur notre avenir et sur celui de notre société prime sur la recherche de profit et de parts de marché. Si nous voulions entamer une discussion sur l’information et l’information locale, Dominique, son Relais et son épicerie propose indirectement de commencer à réfléchir à notre alimentation (voire à une alimentation locale).

Pour nous expliquer tout cela, on a rencontré Jean-Luc, un bénévole convaincu, qui a développé les lignes fortes du projet, à savoir de proposer une alimentation saine et respectueuse

  • de l’environnement (tout est en vrac, sans sachets superflus)
  • des producteurs (dont une rémunération juste est garantie)
  • des consommateurs (les tarifs sont appliqués en fonction des revenus)
  • du quartier (avec des produits de la commune sur les étagères)

Jean-Luc, un bénévole de l’épicerie, nous explique plus en détail les objectifs du projet :

 

En plus on y trouve les produits de la ferme du chant des cailles dont on t’a déjà parléL’épicerie devrait dorénavant être ouverte du mercredi au vendredi de 12:00 à 21:00. Cependant, l’ASBL est toujours à la recherche de volontaires (notamment pour tenir les permanences du samedi et dimanche après-midi!).

Et tu peux écouter l’interview complète de Jean-Luc ici, on y parle du projet pendant quelques minutes : 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print