TTIP : un cadeau pour nos élus !

L’histoire continue. Oui oui, What for revient encore sur le TTIP. Si on fait ça, c’est parce que d’abord c’est important, et puis en plus parce que beaucoup d’habitants de la commune se sentent concernés par la commune. Ce 16 juin 2015 (c’était mardi), des citoyens sont revenus au conseil communal pour parler du TTIP et continuer leur action. Si tu as loupé la première étape tu DOIS la lire ici, tu n’as plus d’excuse.  

Tout commence avant le conseil, à 19h00 au kiosque près de la maison communale. Là, des citoyens concernés par le TTIP se sont donné rendez-vous pour un « apéro festif ». Lors de cet apéro, une cinquantaine  de personnes s’étaient donné rendez-vous pour boire un verre, manger un chips, et fêter le fait que la commune se soit déclarée « zone hors TTIP-CETA-TiSA ». Quelques élus étaient présents, entourés par des habitants de la commune, concernés par la guerre mais heureux d’avoir gagné une bataille. C’est à ce moment que l’on a aperçu ce fameux panneau pour la première fois. Photos: 

Mais l’histoire ne s’arrête pas là. Près d’une heure (et quelques conversations) plus tard, le groupe s’est alors dirigé vers le premier étage de la maison communale pour une nouvelle interpellation citoyenne. C’est Jacques qui a pris la parole. Après avoir précisé les problèmes que pose le TTIP à un niveau tant national que local, et après avoir salué la motion votée par la commune récemment, les citoyens ont remis un panneau de signalisation aux élus de la commune indiquant que Watermael-Boitsfort est bien une commune « hors TTIP-CETA-TiSA ». Ils ont également demandé à nos élus d’afficher ce panneau à l’entrée de la commune et d’en ajouter d’autres. 

Après l’intervention de Jacques, le bourgmestre a répondu et commenté l’initiative. Expliquant que cela ne faisait pas partie de la première interpellation et que les implications de l’affichage de ce panneau pourraient dépasser les limites de notre commune, le bourgmestre n’a pas confirmé la mise en place prochaine du panneau. La réponse à la demande de ces Watermael-Boitsfortois devrait être communiquée d’ici une semaine.

Quelques minutes plus tard, le groupe quittait la salle avant que le conseil ne passe au sujet suivant à l’ordre du jour. Tout le monde était à la fois content et perplexe. Les citoyens étaient contents d’avoir été entendus, et perplexes quant à la réaction du conseil. Le conseil était content d’avoir réussi à intéresser les citoyens de la commune à la chose publique, et perplexe quant à leur départ en cours de séance. La question mérite d’être posée: nous dirigeons nous vers une société dans laquelle les citoyens responsables, debouts, ouverts et solidaires essayent de vivre ensemble ou au contraire vers une société du buzz, dans laquelle la participation ne fait suite qu’à l’échauffement des esprits sur des sujets bien particuliers? 


Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print