Un Carnaval BLING BLING pour les petits et les (très) grands au coin du Balai

Entre deux gouttes de pluie et un rayon de soleil, nous nous sommes rendu hier (21/03/2015) au Carnaval du Coin du Balai. On s’est dit que ce serait un chouette objectif de ballade, et puis on était curieux. Et on n’a pas été déçu!

Noces de diamant pour les deux Géants

On est arrivés vers 15h00, juste avant les noces de diamant nous a-t-on dit. Ce fût l’occasion pour quelques habitants du quartier de nous parler des géants et de nous raconter leur histoire. Concentrez-vous, cela ne va pas être facile.

Au Coin du Balai, il y a deux géants qui s’appellent Mieke et Janneke. Enfin non, trois puisqu’il y a un bébé qui ne grandit pas. Et puis, il y en a un quatrième, assis au fond près des sapins mais personne ne le connait vraiment. Mieke et Janneke, avant, ils s’appelaient Nare Choppe et Bene… mais pas pendant longtemps. Certains disent qu’ils sont nés en 1954 et se sont mariés en 55. Ils auraient disparu pour quelques décennies avant de réapparaitre entre 2000 et 2001 (sans avoir trop changé, dit-on). C’est pourquoi en 2015, ils fêtent donc leurs noces de diamant. Mais d’autres font remonter l’origine de Janneke et Mieke au moyen-âge. Habitants en bordure de forêt de Soignes, ils y auraient rencontré un roi et seraient devenus (grâce à un coup de chance) fournisseurs officiels de balais pour la cour. Logique. Bref, une histoire bien de chez nous. Même en la relisant on a du mal à se comprendre.

Le mieux ce serait peut-être encore d’écouter Hugo nous raconter, à sa manière, la légende des géants et de l’origine du nom du quartier « le Coin du Balai ». (Il aurait peut-être confondu Charlemagne et Charles-Quint et appelé Janneke « Jan », mais à part ça, cela semble plus que probable! ).

 

Joyeux désordre

Peu après les noces de diamant, les géants sont allés s’installer sur la petite bute de la drève du Rembucher au son de la fanfare.Tout le monde l’avait compris, ils avaient envie de réaliser une photo de groupe. Peu après ce sont les confettis qui se sont mis à voler et les enfants à courir, pendant que certains préparaient la suite des activités. 


Malheureusement, nous n’avons pas pu rester pour le grand feu qui a eu lieu hier soir, mais on est sûrs qu’on nous racontera tout. A la vue de la montagne de bois récupérés et de sapins de Noël gardés exprès pour l’événement, le feu a dû réchauffer tout le monde. 

Bon allez, on arrête de vous ennuyer, on sait ce que vous voulez voir. Voici les photos du Carnaval (!) : 

 

Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print