Une ode « à tous ceux qui ».

Ce vendredi 26 juin, What for s’est déplacé aux écuries de la Vénerie, le centre culturel de Watermael-Boitsfort. La pièce qui était jouée ce soir-là n’était pas programmée par la Vénerie mais elle avait ceci d’attrayant, elle était jouée par les élèves de l’académie de musique et des arts de la scène de Watermael-Boitsfort. Et le moins que l’ont puisse dire c’est qu’ils ont du talent… Ou plutôt qu’ « elles » ont du talent ! Car les élèves, cette année, étaient exclusivement des femmes. Ces sept actrices présentaient une pièce intitulée « A tous ceux qui » de Noëlle Renaude.

afficheatousceuxqui

L’histoire racontée est celle d’une famille, réunie autour d’Abelle, femme centenaire au caractère bien trempé. Les 30 personnages de cette histoire se succèdent sur scène et dévoilent aux spectateurs une part d’eux-mêmes, de leur vie. Au fil des scènes, les personnages portent des toasts A tous ceux qui… Tout ça articulé sur un fond d’après-guerre. On ne peut que saluer la prestation des comédiennes qui changent de personnage aussi vite qu’elles changent de costume ! Bref, on a été épatés et on reviendra !

Intéressons-nous deux minutes à l’école d’où proviennent ces élèves. L’académie existe depuis 1906 et elle compte aujourd’hui plus de 1045 étudiants. Donc environ un boitsfortois sur 24 fréquente cet établissement. Cela vaut bien un petit détour dans ses couloirs. L’académie propose des cours de chant (individuels ou d’ensemble), de musique, de danse (classique et jazz) et de théâtre pour les petits comme pour les grands. En plus des cours d’art dramatique dont sont issus les acteurs de la pièce mentionnée plus haut, il existe également des cours de déclamation-interprétation. Après un passage par la case solfège (maintenant appelé formation musicale), le moins que l’on puisse dire c’est qu’il y a du choix en ce qui concerne l’instrument dont on rêve de jouer : Accordéon, piano, orgue (si si je vous assure), clavecin, harpe, guitare, violon, violoncelle, contrebasse, flute à bec, flute traversière, hautbois, clarinette, saxophone, trompette, trombone, tuba. Et si on n’a toujours pas trouvé son bonheur, il reste les cours de percussions ou de rythmique. N’hésitez pas à vous lancer dans l’aventure et ce peu importe votre âge, cela en vaut la peine.

 

Je terminerai par une citation de Noëlle Renaude : Le théâtre est un grand bricolage. C’est l’éternelle remise en question du texte sur scène, du personnage, de la lumière, du décor.

 

Pour plus d’infos : http://www.academie-de-musique-et-arts-de-la-scene-watermael-boitsfort.be/

Marie. 

Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print