Poèmes de la place Keym. N°6 : Bonne journée.

Par ce temps que je croyais gris, j’observe les gens passer, aller et venir à la Place Keym. Il y a du soleil mais le temps est assez froid. Ceci explique pourquoi la plupart des personnes que je vois ont une main dans la poche de leurs manteaux. C’est un samedi après-midi, jours de courses et les personnes ont presque toutes un sac à provisions suspendu à l’autre main.

Beaucoup de monde se déplace d’un coin à l’autre de la Place. Un pigeon aussi. Malgré les passants il n’a pas peur.

Deux fillettes se promènent sur cette Place. Une est à vélo, l’autre est sur sa patinette. Elles mettent et enlèvent leurs manteaux à tout de rôle. Elles tournent, discutent, interpellent le papa: « papa, t’es où? » et repartent aussitôt.

J’entends les gens qui discutent dans le Café du Roi Albert. Une dame dit: « que veux-tu que je te dise? » et je devine un soupir. Quelqu’un tousse et un jeune quitte le Café en souhaitant tout haut une « bonne journée ». Il est 17h. C’est un peut tard pour le « bonne journée », non?


1933637_465981356931909_7832056686181327058_o


Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

Leave a Reply