« Tout Autre Chose » interpelle le conseil communal de Watermael-Boitsfort… Et les citoyens !

Saviez-vous qu’en Belgique, tout citoyen a le droit d’interpeller ses élus politiques pour poser une question ou formuler une demande ? A Watermael-Boitsfort, il suffit d’obtenir 20 signatures d’habitants de la commune (et d’effectuer quelques démarches administratives). La Locale de Tout Autre Chose Watermael-Boitsfort avait déjà utilisé ce processus pour déclarer la commune hors TTIP-CETA-TISA. Cette fois-ci, il viennent avec une proposition originale : celle de mettre en place un panneau poétique. Il s’agirait d’un panneau « non-publicitaire ». Voici leur proposition et leur invitation à les rejoindre au conseil communal de ce mardi 21 février. 


Chers vous tous qui en avez assez de ruminer tout seul en écoutant les informations à la radio,

Nous voulons vous dire, qu’ensemble on rumine moins, qu’ensemble on a tout à coup l’impression qu’on peut faire plus. Alors voilà, ce mardi 21 février à 20 heures, un nombre certain d’entre nous va aller interpeller le conseil communal de Watermael-Boitsfort, pour leur proposer quelque chose qui serait comme le début du commencement de quelque chose de tout simple, mais qui nous donnera le sourire : la demande de l’apposition d’un panneau poétique dans la commune.
Pour un sourire, oui. Qui donnera envie d’autres sourires. Et après? On verra bien. 
Vous venez aussi?
I -0001
Le groupe, occupé à préparer l’interpellation. 

Et voici la demande officielle : 

Watermael- Boitsfort, le 12 décembre 2016

Interpellation.

Concerne :  un panneau non-publicitaire dans notre commune.

Monsieur le bourgmestre, Mesdames et Messieurs les échevins, Mesdames et Messieurs les conseillers communaux,

Vous vous souvenez peut-être de ce panneau placé sur une villa de la chaussée de La Hulpe, entre l’hippodrome et l’entrée de la forêt vers le chemin des Tumuli, qui au lieu de nous proposer une publicité, donnait à lire une phrase de Jacques Brel (Le soir à Bruxelles, les étincelles des trams se voient de loin), et remplacée ensuite par une phrase de Yehudi Menuhin. Cette affiche nous enchantait. Elle a aujourd’hui été remplacée par une publicité ordinaire. Ce panneau nous manque. Parce qu’il était un hymne à la vie ; parce qu’il la poétisait ; parce que, plus que toute campagne anti-publicitaire, il nous proposait de regarder les vraies publicités avec d’autres yeux, plus conscients peut-être.

Aujourd’hui, les membres de la locale « Tout autre chose » de Watermael-Boitfort aimeraient vous proposer de replacer un panneau de ce genre dans la commune. Nous  y écririons périodiquement une phrase poétique, philosophique, ou simplement souriante (ex : « L’ennui porte conseil. » Hector Berlioz ; ou «Après dîner, une goutte de poésie sur un morceau de sucre, c’est ce que ma grand-mère nommait, je crois, un canard. » Pierre Albert-Birot ). Ceci, pour l’instant, est à l’état de rêve. Nous ne sommes pas riches, et nous n’avons aucune idée du prix de la chose. Notre demande aujourd’hui est simple : savoir, par cette interpellation, si l’idée vous agrée, et  si oui, quel type de collaboration avec vous nous pourrions envisager.

Nous sommes convaincus que, dans ce monde qui, nous le savons tous, exige une transformation profonde, ce monde qui ne tourne encore et toujours qu’autour de l’argent, du commerce, de la croissance et du pouvoir aux mains des multinationales et de leurs actionnaires, nous n’avons d’autres moyens de lutte que notre fantaisie et la poésie. Nous croyons qu’un tel panneau serait un acte citoyen, un appel doux et joyeux à un autre regard.

Ces quelques mots en guise d’introduction à « notre part citoyenne ». Merci de nous permettre cela.

Vous trouverez ci-dessous, les signatures nécessaires à l’introduction de notre interpellation.

Bien à vous,
La locale TOUT AUTRE CHOSE de Watermael-Boitsfort.


Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
0Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

Pingbacks

  1. 06/11: rencontre autour de la création d'un panneau "non-publicitaire" - What for

Leave a Reply