10 astuces imparables pour conquérir le coeur d’un.e Boitsfortois.e

Capture d’écran 2017-05-08 à 18.31.58

A la guerre comme en amour, il est toujours préférable de connaître l’autre avant de s’embourber dans les chemins sinueux d’une conquête romantique. Celle/celui qui fait accélérer votre pouls plus vite que 35 doses de caféine est Boitsfortois.e ? Minutebuzz et Topito n’ont qu’à bien se tenir, voici 10 conseils 100% efficaces pour séduire l’élu.e de votre coeur.


1: Première astuce et non des moindres, étudiez minutieusement la carte de Watermael-Boitsfort. En effet, confondre l’avenue des Tritons et celles des Dryades est une erreur qui pourrait s’avérer fatale. Ne pas connaître la frontière entre Watermael et Boitsfort fera tout simplement passer votre histoire d’une douce comédie romantique à un slasher sanglant. Si votre connaissance en géographie boitsfortoise n’est pas aussi aiguisée que la lame de chez Lieven, entraînez-vous à délimiter la frontière entre le Logis et Floréal.

 

2: Proposez une balade dans Watermael-Boitsfort entre le 10 et le 20 avril. Les cerisiers du Japon y seront en fleur, faisant indubitablement fondre le coeur de celle/celui qui fait battre le vôtre. Si vous êtes mi-octobre, attendez patiemment votre heure.

 

3: Prétendez raffoler de course à pied dans la forêt de Soignes, surtout après une soirée arrosée au CountaBalet. Evitez de dire que vous joggez à l’hippodrome, c’est un sujet trop périlleux pour s’y atteler en ce moment, surtout au premier rendez-vous.

 

4: Selon les couleurs politiques de votre bien-aimé.e, soignez votre moustache et apprenez la clarinette, ou teignez-vous les cheveux en roux et commencez immédiatement une consommation excessive de cigarettes.

 

5: Renseignez-vous un maximum sur le rugby. Dorénavant, c’est votre sport favori.

 

6: Si vous cuisinez pour votre aimé.e lors d’un audacieux dîner aux chandelles, préparez un repas exclusivement issu de légumes bios-locaux-équitables et de fromages du champ des Cailles.

 

7: Si votre béguin accepte de venir chez vous, placez subrepticement un tableaux de Rick Wouters dans votre salon. Si vous n’en avez pas sous la main, optez pour un Paul Delvaux.

 

8: Si vous proposez de lancer un film avec l’intéressé.e., lancez « Toto le héros », ou n’importe quel film de Jaco Van Dormael (#Astusse: griffez votre DVD pour donner une impression d’usure du meilleur effet).

9: Si vous avez à citer un endroit particulièrement cher à vos yeux et que vous êtes pris au dépourvu, citez une rue au nom d’insecte au hasard. Plus ce dernier sera farfelu, plus vous serez crédible. (#SquaredesCicindelles, sérieusement ?). 

10: Se vanter d’être un lecteur assidu de What For, et surtout, ce depuis la première heure.


Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook0Tweet about this on TwitterEmail this to someonePrint this page

Comments

  1. Fred

    Excellent ! Mdrr, surtout le 4 : dédicace à notre Moustache 😀
    Pour le 9, je ne connaissais pas ton entomophobie, Vic. Les insectes sont nos amis, il faut les aimer aussi 😀

Leave a Reply