Watermael-Boitsfort : Un commissariat sur la place Keym pour lutter contre l’insécurité

La zone de police de Marlow a dévoilé hier les plans du nouveau projet de commissariat sur la place Keym. Annoncée en conférence de presse, la décision faisait suite à la pression des acteurs locaux et des élus communaux pour pallier au problème d’insécurité croissant sur la place Keym. Le nouveau commissariat sera installé dans les locaux de l’ancienne « Brasserie de Watermael », en cours de rénovation.


Le futur commissariat comme imaginé par le bureau d’architecte en charge de la rénovation.

C’est en août 2015 que la situation de la place Keym entre dans le débat public avec un premier article qui paraît dans La Capitale et parle de cambriolages à répétition autour de la place. Largement relayés par la presse, des groupes Facebook de citoyens sont de plus en plus nombreux à décrier les cambriolages, les braquages, les immondices permanents, et le mauvais état général de la place. Des individus y boivent la nuit, plusieurs plaintes sont déposées pour tapage nocturne. La situation est transmise au conseil de police.

La place et ses immondices récurrents…

En août 2017, la question est remise au devant de la scène, les élus communaux se penchent sur le sujet en urgence et le conseil communal fait la demande officielle à la zone de police « Marlow » (Watermael-Boitsfort, Auderghem, et Uccle) de proposer des scénarios en vue d’un meilleure couverture policière de la zone Watermael-centre. Une décision qui n’a pris que deux mois. Philippe Vervankt, conseiller communal se félicite « C’est très court pour un dossier de cette ampleur. Mais nous avons eu la chance de travailler main dans la main avec les acteurs locaux, les comités de quartier tout comme les associations culturelles, et le débat s’est fait en prenant compte de tous les points de vue. Une voie certaine vers la sérénité et l’apaisement », estime-t-il.

Le bâtiment communal, d’où la décision a été prise.

Concrètement, les dernières informations prises en compte, les locaux de police seront installés sur l’ancien site de la brasserie de Watermael (victime d’un incendie en 2016), des caméras de sécurité seront installées et la fréquence des patrouilles des forces de l’ordre seront accrues. Une décision que déplore Félix Berti, porte-parole de l’ASBL ‘Vivre ensemble’ : « ce n’est pas un projet sans inconvénients. Tout d’abord, le coût des rénovations s’élèvera a 400 000 euros, à cause du vitrage renforcé que souhaite installer la commune. Ce n’est pas rien ! Par ailleurs, la capacité du parking souterrain sera réduite pour faire de la place aux voitures de police ».

Le plan dévoilé par la zone de police.


L’équipe What for vous souhaite un facétieux 1er avril et revient bientôt avec toutes sortes d’infos. 

Print Friendly, PDF & Email
Pour partager cet article:
Share on Facebook
Facebook
182Tweet about this on Twitter
Twitter
Email this to someone
email
Print this page
Print

Leave a Reply